Les 6 fondamentaux de non qualité:


Les fondamentaux de non qualité aident à construire une démarche qualité et peuvent aussi servir de base pour revisiter votre système qualité au cours, par exemple, d’une revue de direction en se posant la question pour chaque thème : où en est-on ? Comment pouvons-nous encore progresser?

Voici pour moi les 7 fondamentaux de non qualité:

1- ne pas recevoir de non qualité: il s’agit de la démarche envers les fournisseurs qui assurent la conformité des matières premières dans les délais fixés.

2- ne pas concevoir de non qualité: la qualité débute en conception. 80% des non qualités en production ont pour origine un dysfonctionnement qui aurait pu être évité par une conception mieux planifiée, mieux vérifiée et mieux validée.

3- ne pas produire de non qualité : nous sommes ici dans le domaine de la maitrise en qualité. Seuls des contrôles planifiés, le pilotage des processus, la compétence et l’implication du personnel, la capacité des moyens assurent la conformité des produits.

4 – ne pas livrer de non qualité. On travaille ici sur deux axes : d’un côté les produits non conformes détectés en production qui doivent être isolés et d’autre part le stockage et la livraison qui ne doivent pas altérer les produits,

5- ne pas créer de non qualité tout au long du parcours client : centrer son action sur la qualité aux services achats – conception-fabrication -livraison ne suffit pas. La perception du  » client » vis à vis de l’entreprise se construit à chaque interaction qu’il a avec elle. Le standard, les commerciaux, la comptabilité, chaque personne en front office en relation direct avec le client doivent donc être embarquer dans la démarche qualité et chercher sans relâche à le séduire par son professionnalisme et sa qualité de service

6- traiter chaque non qualité : Nous sommes ici dans le domaine de l’amélioration continue. Chaque non qualité détectée en interne et par les clients (surtout par les clients!) doivent être l’objet d’action curative, corrective et préventive. Il faut avoir la volonté de ne plus subir les non qualité mais de les utiliser pour progresser !

Six principes de bon sens pour construire une démarche fiable et collective. Six principes à rappeler lors des revues de direction ou de processus, qui permettent de travailler véritablement sur l’opérationnel. Et qui peuvent aussi vous aider dans la construction de votre tableau de bord qualité

Qu’en pensez-vous ?

Florence Gillet Goinard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s