A quoi sert une Norme ISO ?


L’ISO  (organisation internationale de normalisation) définit une norme de la façon suivante : « document, établi  par consensus et approuvé par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou leurs résultats, garantissant un niveau d’ordre optimal dans un contexte donné ».
En clair, des experts d’un domaine fournissent des recommandations sur la conception, l’utilisation ou la performance des produits, processus, services, systèmes ou personnes.
Les normes peuvent être élaborées par des organismes nationaux, régionaux ou internationaux à activités normatives, ainsi que par des entreprises ou d’autres organismes pour leur propre usage interne.
La protection des consommateurs
Les normes sont des accords d’application volontaire, offrant à toutes les parties prenantes, y compris les consommateurs, la possibilité d’exprimer leurs points de vue et de les voir pris en compte. Le processus de conception des normes contribue à l’équité et à la pertinence des normes pour le marché. En cela, les normes garantissent la protection des consommateurs. Pour montrer l’importance de la participation des consommateurs à l’élaboration des normes, l’ISO a formalisé ces concepts dans un Code d’Ethique et un Plan stratégique.

La sphère d’activité de l‘ISOrecouvre pratiquement tous les secteurs à l’exception des télécommunications (UIT) et les domaines électriques et électrotechniques (CEI).

 Les normes n’ont pas de durée de vie prédéterminée. Elles font l’objet de revues périodiques pour veiller à toujours prendre en compte les derniers développements technologiques et les tendances du marché.
Pourquoi faire une norme
Les normes permettent de manière globale d’assurer la cohérence des
caractéristiques essentielles des produits et services,
comme la qualité, l’écologie, la sécurité, l’économie, la fiabilité, la compatibilité, l’efficacité et la rentabilité.
Mais elles ne sont pas uniquement relatives à des exigences applicables à des produits. Il peut également s’agir de méthodes d’essai, de codes de pratique, de normes de systèmes de management, de recommandations ou de lignes directrices
(orientations).
Les normes de systèmes de management quant à elles décrivent comment les entreprises gèrent en interne leurs processus de production et d’amélioration continue dans une optique d’assurance de la qualité.
Les normes internationales
  • servent à élaborer, à fabriquer des biens et des
    services plus efficaces, plus sûrs et plus propres
  • facilitent le commerce entre les pays et le rendent plus équitable car les mêmes spécifications sont adoptées et doivent être utilisées dans les différents pays en tant que normes nationales ou régionales
  • servent souvent à agrémenter les règlements techniques nationaux.
C’est grâce à ces normes internationales que l’on peut retrouver les mêmes critères pour un produit vendu dans le monde entier et que l’expérience faite dans un pays peut servir à tous les autres.
L’élaboration d’une norme :Un organisme national de normalisation identifie un besoin sur un marché. Il soumet une proposition d’étude nouvelle en vue de
l’élaboration d’une nouvelle norme. Si elle remplit les critères d’acceptation
indispensables, alors les spécialistes du sujet élaborent un projet de norme
dans le cadre d’un groupe de travail.Puis les experts des délégations nationales examinent le projet jusqu’à l’obtention d’un consensus. Le projet de norme est ensuite diffusé aux membres de l’ISO pour différentes phases de vote avant adoption finale. En moyenne, une norme internationale nécessite trois ans de travail.
On aura compris que s’engager dans un processus iso ou une certification iso, c’est
s’engager dans un processus normé, encadré visant la qualité, la fiabilité et la
sécurité. Trois critères essentiels pour satisfaire les besoins des clients comme ceux des collaborateurs.
L’ISO a été fondée en 1946 par les délégués de 25 pays. L’organisation
est constituée d’un réseau d’organismes nationaux de normalisation dans toutes les régions du monde, les plus représentatifs de la normalisation dans leur pays, et travaille en partenariat avec des organisations internationales comme les Nations Unies, ses institutions spécialisées et l’Organisation mondiale du commerce. Aujourd’hui l’ISO, c’est 160 pays et 18 536 normes.
(blogqualite.com)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s