LE LEADERSHIP : UN DES PRINCIPES DE LA QUALITE


Le leadership est un anglicisme qui définit la capacité d’un individu à mener ou conduire d’autres individus ou organisations dans le but d’atteindre certains objectifs. On dira alors qu’un leader est quelqu’un qui est capable de guider, d’influencer et d’inspirer.

Un leader se distingue d’un gestionnaire ou d’un décideur, lequel a des capacités pour l’administration, sans pour autant «mener» le groupe, l’organisation à un autre stade de son développement.

Un bon gestionnaire peut être un leader, mais les deux qualités ne sont pas automatiquement liées.

Longtemps associé à la sphère politique, le leadership est une qualité
recherchée dans un grand nombre de domaines et en particulier dans le monde de
l’entreprise notamment parce qu’on trouve chez les leaders les compétences suivantes :

· la vision,

· la stratégie,

· la persuasion,

· la communication,

· la confiance et l’éthique.

Le leadership est un des principes de la Qualité et dans ce cadre il est définit de la manière suivante

 «La direction doit déterminer clairement ses orientations stratégiques et
créer les conditions pour que le personnel puisse pleinement s’impliquer. Pour
cela elle doit montrer l’exemple et son réel engagement, définir des objectifs
motivants et créer des valeurs partagées. »

Il s’assimile à la relation de confiance qui s’établit entre un individu
(le chef) et la majorité des membres de ce groupe ou de cette collectivité dans
la poursuite d’un objectif partagé.

Cette relation est temporaire, parfois éphémère, réciproque et même
synallagmatique (le leader doit avoir autant confiance dans le groupe que la
majorité du groupe a confiance en lui).

 

Elle se manifeste par sa capacité à fédérer et à mobiliser les énergies autour d’une action collective. Elle se traduit par une élection formelle ou informelle, explicite ou implicite, au cours de laquelle la majorité des membres du groupe reconnaît un des leurs comme le leader légitime et lui délègue son pouvoir de décision (leur liberté de décider).

Le leader va donc pouvoir créer les conditions, donner les moyens aux personnels
de faire bouger les lignes, de réaliser des choses qui sortent de l’ordinaire par sa capacité à mobiliser leurs ressources.

Le leader doit donc posséder certaines qualités qui vont lui permettre de fédérer les actions de l’ensemble des personnels pour atteindre l’objectif partagé.

1) Principes

Le leader doit avoir et montrer qu’il a des principes de base qui sont en phase avec les valeurs de l’entreprise. Le leader doit être transparent et doit les énoncer aux personnels pour lever toute ambiguïté ou fausse idéesur son mode de fonctionnement et ainsi pouvoir gagner la confiance.

2) Perspective

Le leader doit avoir la capacité de se projeter, de faire rêver,
d’avoir la vision qui conduit à des stratégies. Immanquablement cette vision doit être plus vaste, plus étendue que le monde du quotidien dans lequel vivent les personnels et doit être en adéquation avec les attentes supposées et à venir des clients.

3) Passion

Quelque soit son style de management, le leader doit montrer son engagement, sa passion, son enthousiasme, son énergie pour mener à bien les défis et faire aboutir les stratégies. L’enthousiasme est communicatif…

4) Persévérance

Le leader doit montrer sa persévérance à chaque instant, et surtout dans les mauvais moments, dans les périodes de doute où tout semble pouvoir être remis
en question. Il doit croire et persévérer pour mobiliser et continuer à avancer dans la difficulté et se relever à chaque fois que les circonstances le font tomber.

5) Plan d’action

Le leader doit construire son plan d’action pour tendre vers sa vision, son rêve.
Celui-ci doit être annoncé, suivi, mis à jour, adapté si nécessaire. En clair il doit être utilisé pour concrétiser les stratégies définies et les crédibiliser, les valider.

6) Partenariats

Le leader ne doit pas rester seul, il doit chercher à coopérer tant en interne qu’en externe, que ce soit avec les clients ou les fournisseurs. Le but recherché est de gagner la confiance en trouvant le plus souvent possible des solutions « gagnant-gagnant ».

Quoi qu’il en soit, le leadership n’est efficace que s’il réunit trois conditions :

* Il est reconnu et accepté

* Il sait s’adapter à son groupe

* Il aune influence directe (participation au travail collectif) et indirecte (initiation,
encouragement, …).

Michel SERGHEERAERT (Qualiadmin conseil)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s